Recycler le néoprène

 

Il n’existe pas aujourd’hui de filière nationale de tri pour les combinaisons. Elles sont donc généralement, une fois hors d’usage, jetées aux ordures puis enfouies ou incinérées. Le néoprène est assimilé à la famille des plastiques et contient en complément du carbone, du chlore et d’autres éléments chimiques qui sont toxiques en cas d’incinération (le néoprène qui brûle dégage du monoxyde de carbone, des fumées irritantes et toxiques). Les combinaisons de plongée constituées de néoprène ne peuvent donc pas être recyclées comme d’autres matières telles que le plastique.

Chez Téorum nous croyons en leur seconde vie. Afin de limiter leur impact sur l’environnement, nous proposons donc à tous les plongeurs ainsi qu’à leur club, de reprendre leurs anciennes combinaisons, hors d’usage. Après désinfection et lavage nous les découpons puis les incrustons par morceaux sur chacun de nos pulls. Nos créations sont ainsi toutes uniques, car chaque coudière, chaque épaulière a sa propre histoire (iodée) à raconter !